Chasse Bécasse en Corse : des hautes cimes aux vallées profondes

Chasse à la Bécasse en Corse Le Magazine du chien de chasse N°2

Extrait du Magazine du Chien de Chasse

Chasse à la Bécasse en Corse : des hautes cimes aux vallées profondes

La Corse est plus connue pour ses plages de sable blanc et ses eaux turquoises  que pour sa montagne et son relief escarpé. L’Ile de beauté est un rocher dans la mer et les sommets y culminent à 2710 m d’altitude avec le Monte Cintu.

Ces montagnes sont le théâtre des fameuses battues aux sangliers corses mais elles sont aussi, cela est moins connu, le « terrain de jeux » de chasseurs aux chiens d’arrêt. Ces passionnés pratiquent  une chasse sportive, traquant la perdrix rouge sauvage ainsi que la bécasse. Les premières bécasses sont présentes sur l’île dès la fin du mois d’octobre, on les chasse en haute altitude entre 1200 m et 2200 m. Tant que la neige ne fait pas son apparition, les arrivages successifs d’oiseaux y stationnent volontiers. A cette altitude, le biotope fréquenté par les bécasses passe de la forêt de pins laricio aux alentours  de 1200 m puis plus haut à la forêt de hêtres et enfin à l’étage supérieur au-dessus de 1500 d’altitude on  trouve les aulnes nains. En début de migration, le bécassier montagnard aguerri prospectera de préférence les zones situées au-dessus de 1500 m d’altitude.

Pour lire la suite de l’article (commandez la version papier ou téléchargeable), rendez-vous sur Achat Magazine – Le Magazine du Chien de Chasse N°2