Concours de Chien de chasse Oise

Concours de Chien de chasse (Oise)

Concours de Chien de chasse : Le challenge « des Plaines Sucrières »

Le Magazine du chien de chasse N°10

Crée en 2007 à l’initiative de la Société Canine de l’Oise, le challenge des plaines sucrières fêtait cette année son dixième anniversaire. Il a pour but de récompenser le meilleur chien continental et britannique lors des concours d’automne se déroulant dans les betteraves et organisés par les Associations Canines Territoriales de Champagne Ardenne, Ile de France, Nord de la Picardie, Eure et Oise.
Cette dixième édition a été amputée de l’organisation de l’Eure pour des raisons de compatibilité de dates entre les organisateurs et les instances cynophiles …
Dommage !
Largement décriées par certains (qui  ne les connaissent pas et qui n’y participent pas), ces épreuves font partie intégrante du patrimoine cynophile et cynégétique. Elles contribuent à la  promotion et à la défense d’un mode de chasse spécifique, proche de la chasse pratique, dans ce genre de biotope. Elles sont utiles à différents titres.

Tout d’abord parce qu’elles reflètent le mode de chasse aux chiens d’arrêt d’un grand nombre de chasseurs évoluant au nord de la Loire. Les « nemrods » nordistes,  connaissent l’intérêt des betteraves pour le cantonnement et la préservation du gibier. En dehors de ces dernières, plus de couvert et donc plus de chasse avec l’aide de nos compagnons à 4 pattes.

La deuxième raison est la mise en valeur des races continentales à petits effectifs qui, à de rares exceptions près, sont moins mises à l’honneur lors des concours de printemps sur perdreaux naturels. Sur ce critère, ces épreuves d’automne contribuent à la sélection et à la mise en évidence de reproducteurs potentiels pour ces races.

Enfin, elles permettent de consolider le partenariat entre les propriétaires des terrains et détenteurs des droits de chasse qui mettent à disposition des organisateurs leurs parcelles de betteraves. Ils y prélèvent, dans les jours suivant le concours, les oiseaux qui y restent. Sans épreuve dans ce biotope,  il n’y aurait plus de concours de printemps sur perdreaux car ce sont les mêmes propriétaires qui sont sollicités durant les mois de Mars et Avril pour nous laisser évoluer sur leurs oiseaux sauvages …

Photos et contributeurs de l’article :

Photo 1 (IRATY) : Les Buveurs d’Air
Iraty du Mas du Zouave. Setter Anglais Vainqueur du Challenge des plaines sucrières britanniques Conducteur Emmanuel Bourgeois. Crédit photo : les buveurs d’Air

Photo 2 (LAIKA) : C Collignon
Laïka du Domaine Saint Louis. Braque Française, vainqueur du challenge des Plaines Sucrières Continentaux. Conducteur B Hytier.

Photo 3 (LAIKA) : DR
Remise de prix pour Laïka du Domaine de Saint Louis. De gauche à droite : Serge Guilbert (Président ACT Nord de la Picardie), Bruno Hytier et Dominique Lebrun (ACT Oise)

Photo 4 (HORUS) : O Teillier
Horus des Sonailles du Haut Davy, Setter Anglais conduit par Dominique Guillon, obtient le CACIT à Therdonne dans l’Oise.

Photo 5 (Lebrun photo de MOREAU) S Detrée
Guillaume Moreau, avec 3braques de Weimar différents, dont Joé et Ixia des Grandes Maurières.

Pour lire la suite de l’article (commandez la version papier ou téléchargeable), rendez-vous sur Achat Magazine – Le Magazine du Chien de Chasse N°10

Paratgez le post du magazine du Chien de Chasse