Chien de chasse Le Beagle

Le Beagle Le Magazine du chien de chasse N°6

Chien de chasse Le Beagle le plus petit chien d’ordre

 Chien courant d’origine anglaise, conçu dans ce pays depuis plusieurs siècles pour chasser le lièvre à courre (“Beagling”), il a été importé en France au 19ème siècle par des maîtres d’équipage dans ce même but. Jusqu’à la dernière guerre, c’était surtout un chien “de meute”, utilisé avant tout pour le courre du lièvre.

Tout en le restant , il est devenu depuis le chien courant favori et le plus recherché de milliers de chasseurs de nos provinces françaises, attirés par ce joli chien le plus souvent tricolore à manteau, pétillant d’intelligence, son modèle harmonieux et sportif, sa vivacité , sa résistance, ses grandes qualités de chasse et sa belle voix carillonnante . Le Beagle réunit, dans un petit format, le maximum de qualités. Selon un veneur du siècle passé, il est “le plus petit chien d’ordre”, (sa taille varie de 0,33 à 0,40 m).Le Beagle est surtout utilisé actuellement, dans notre pays, pour la chasse à tir du lapin, du lièvre, du chevreuil mais aussi du renard, (dans les régions de l’Ouest) et du sanglier (dans le Midi).Il s’ameute merveilleusement bien. Il est particulièrement nombreux dans l’Ouest, le Sud-ouest, le Centre et le Midi. C’est un chien vigoureux, distingué, de construction compacte, vif et remuant, dont la tête doit être forte sans être lourde, la lèvre carrée, avec des oreilles caractéristiques : plates, avec l’extrémité bien arrondie, les yeux brun foncé avec une expression vive, le fouet porté gaiement. Doué de grandes qualités sur le terrain, le Beagle sait aussi se montrer un excellent compagnon à la maison et il est très doux avec les enfants. Le Beagle est, de loin, le chien courant de race pure le plus nombreux et le plus populaire en France (son cheptel peut être évalué à 40 000 sujets environ).

Le parcours du beagle chasseur

 Si cela peut sembler étonnant à rappeler, le beagle est un chien de chasse. Cet article s’adresse donc aux vrais passionnés de beagles qui leur permettent de vivre la pratique cynégétique qui fonde leur existence. Ils sont nombreux d’ailleurs, parmi les « jeunes permis », qui viennent à la chasse par l’envie qu’ils ont de voir leur chien s’égayer en toute liberté. Or, un beagle sans laisse s’empresse de chasser. C’est sa nature. Et la nôtre aussi sans doute. Parmi ces chiens, s’il en est un qui peut parfaitement convenir pour découvrir la chasse par le bout de la laisse, c’est bien lui. D’abord parce qu’il est polyvalent et ensuite parce qu’il est facile à conduire et élever. Sa petite taille lui permet d’être le chien polyvalent par excellence. La pratique cynégétique, contrairement à ce que l’on pourrait croire, c’est toute l’année.

Photos : V Grossemy

Pour lire la suite de l’article (commandez la version papier ou téléchargeable), rendez-vous sur Achat Magazine – Le Magazine du Chien de Chasse N°6

Paratgez le post du magazine du Chien de Chasse