Braque allemand Elevage Fougerat Titan de la Haille au loup 001 Copy

Race de chien de Chasse : Le Braque Allemand

Chien d’arrêt d’origine germanique, le Braque Allemand représente aujourd’hui la 3ème race continentale du 7ème groupe de la nomenclature cynophile française, en terme de naissances LOF.

Fixé par les pionniers de la race durant la deuxième partie du XIXème siècle outre Rhin à partir de variétés locales assez massives, le Deutsch Kurzhaar Vorstehhund se devait d’être parfaitement polyvalent, susceptible de chasser le petit gibier en plaine comme au bois, de rapporter sur tous les terrains, de lever et de pister le grand gibier blessé ainsi que de détruire les prédateurs. Après la seconde guerre mondiale, les efforts de certains éleveurs passionnés permirent de reconstituer assez rapidement un cheptel important et d’en améliorer les performances en y associant en particulier une race outre-manche connue pour ses qualités de nez et de vélocité.

En France, à la même époque, la race commença à se développer à l’est du pays pour gagner petit à petit le reste du territoire national et s’imposer comme un auxiliaire de chasse endurant, puissant, courageux et extrêmement passionné par sa quête inconditionnelle pour le petit ou le grand gibier.

Découvrons ensemble le Braque Allemand, ce chien d’arrêt emblématique dont on n’oublie jamais d’avoir croisé le regard et, comme le disent souvent les passionnés de cette race : « Braque Allemand un jour, Braque Allemand toujours ».

Sylvie Labau, Présidente du CFBA, est passionnée de chasse et de cynophilie, elle a obtenu le titre de Championne de France des Rencontres St Hubert et a été finaliste aux Championnats du Monde. Elle officie en tant que Juge de Rencontres Saint Hubert et d’examinateur de TAN. Elle est enfin détentrice du Brevet Grand Gibier échelon Or et certification Chasse à l’Arca. Elle a répondu à nos questions

Comment caractériser le Braque Allemand pour un chasseur ?

Chien d’arrêt polyvalent par excellence, le Braque Allemand est capable d’évoluer sur tous les biotopes et sur tous les gibiers. Chasseur de plume en plaine, au marais, au bois ou en montagne, il peut également être utilisé pour la chasse du grand gibier, tant dans sa quête que dans sa recherche après le tir.

Le chasseur pourra trouver dans ses qualités de nez, d’entreprise et de dynamisme, un auxiliaire dévoué et à la hauteur de ses attentes. Doté d’un arrêt sûr et ferme, il saura remonter les émanations avec maîtrise et conviction.

Outre ses aptitudes à la chasse, le Braque Allemand est aussi un chien sociable, s’adaptant très facilement à la vie de famille.

Chien sportif par nature, le Braque Allemand se rencontre de plus en plus au sein de manifestations sportives (canicross, cani-vtt, etc) qui lui prêtent des qualités remarquables d’endurance et de vélocité.

En quoi le Braque Allemand est-il différent des autres chiens continentaux ?

De par ses origines, ce chien d’arrêt allemand à poil court (Deutsch Kurzhaar) possède des qualités naturelles de quêteur et d’arrêteur de petit gibier (perdrix, faisan, bécasse, lièvre, etc…) mais aussi, s’il en a reçu l’éducation ou le dressage, la capacité à coiffer un chevreuil, forcer un sanglier, rechercher le gibier blessé et aider à la régulation des nuisibles.

Le Braque Allemand est un chien d’arrêt continental très complet qui saura adapter sa quête en fonction du gibier chassé, du biotope dans lequel il évolue et de l’éducation qu’il aura reçue pour les besoins de son conducteur.

Chien puissant et harmonieux, il démontre, par sa construction athlétique, des qualités d’endurance et de dynamisme qui lui valent une renommée à la hauteur du charisme qu’il dégage.

Très présent sur les compétitions nationales, il brille également régulièrement sur la scène internationale tant sur les épreuves de printemps que d’automne et les épreuves de travail à l’eau

Paratgez le post du magazine du Chien de Chasse