Le Braque d’Auvergne

Race de chien de Chasse : Le Braque d’Auvergne

Le Braque d’Auvergne ou le Bleu d’Auvergne

Le Magazine du chien de chasse N°8

Des origines mystérieuses

Le Braque d’Auvergne est probablement le produit d’une sélection locale à partir d’une souche commune à tous les braques. Une chose est sûre : il est originaire du Cantal. Certains pensent qu’il s’agit d’une race importée par les chevaliers de Malte à leur retour, en 1798, année où Napoléon décréta la dissolution de l’Ordre. Il est probable que la race descende du vieux Braque français et de croisements successifs, en particulier avec le Pointer.

Les premiers éleveurs en furent des Auvergnats et c’est pour cette raison que ce nom lui a été attribué au fil des siècles. Sa robe noire et blanche plus ou moins mouchetée, grisonnée, voire bleutée lorsqu’elle est mouillée, lui vaut l’appellation non officielle mais courante de Bleu d’Auvergne. C’est un chien rustique et de constitution robuste, sa conformation le prédispose à une action de fond menée en souplesse et lui permet de tenir une journée entière sur les terrains les plus durs. Il fait preuve d’une grande énergie. Rapide, actif, il sait s’adapter à tous les milieux.
Doté d’un excellent nez, il arrête ferme et rapporte bien. Chasseur de bécasses réputé, il est également spécialiste des perdreaux et des perdrix. Fidèle et affectueux, avec un caractère souple quoiqu’un peu têtu, il est un compagnon calme et agréable. Son éducation sera ferme mais sans brutalité. C’est un chien doux, très affectueux, intelligent et docile. Son dressage consiste surtout à développer ses qualités naturelles. Son odorat est puissant. Il s’accommode bien de la vie en famille.

Témoignages  des utilisateurs de Braque d’Auvergne

Bernard Fuertes dans les Pyrénées Atlantiques

Le Braque d’Auvergne est un chien intelligent, passionné, véritablement polyvalent. Il est capable de s’adapter à n’importe quel biotope, que ce soit en plaine, au bois, au marais ou en montagne. C’est par le biais d’un article paru dans un magazine qu’il a découvert le Braque d’Auvergne.

Photos: B Fuertes, A Salaignac, D Longuepée, JL Viaud, L Dessaints

Pour lire la suite de l’article (commandez la version papier ou téléchargeable), rendez-vous sur Achat Magazine – Le Magazine du Chien de Chasse N°8

Paratgez le post du magazine du Chien de Chasse