Race de chien de chasse Le Pointer

Race de chien de chasse : Le Pointer

Le Pointer

Le Magazine du chien de chasse N°9

En  Anglais  «  to Point »  signifie pointer  ou arrêter. C’est cette qualité  propre à la race qui a fait reconnaître le Pointer par les chasseurs comme un archétype du chien d’arrêt,  d’autres préfèreront le ranger dans une catégorie à part qui ne peut être comparée. Chien de chasse par excellence aux moyens hors normes, il est le mélange harmonieux et réussi de la force et de l’élégance .Le Pointer  c’est la Passion avec un grand « P ». Parlez de cet athlète déchaîne  immédiatement les passions et les débats. Comme souvent, c’est ceux qui le connaissent le moins qui en parlent le plus, nous avons choisi à travers cet article de donner la parole  à des spécialistes reconnus de cette race …

  1. REGIS TOULET

Secrétaire Général du Pointer Club Français. Juge international de travail

Quête de Chasse et Grande Quête également de conformité au standard.

Vous chassez dans la montagne pyrénéenne avec vos Pointers, mais vous êtes aussi juge de travail international . Quels sont les avantages et les inconvénients de cette race en concours de travail ?

Pour avoir eu la chance et le plaisir de juger toutes les races de chiens d’arrêt, qu’ils soient continentaux ou britanniques depuis quelques années, j’ai toujours constaté que le Pointer présenté en Field trial présente bien plus d’avantages que d’inconvénients. Cela tient au fait qu’en Field on ne recherche pas que l’efficacité, il faut être efficace mais avec la façon en plus.

C’est un chien d’arrêt qui a une notion de l’espace et du milieu ; il arrive à s’adapter rapidement à tous les types de biotopes et à tous les gibiers, puisqu’il se classe souvent aux premières places dans de nombreuses disciplines. Sa puissance de nez lui permet d’être rapide, très rapide ; s’il est un nez puissant et sélectif, c’est bien celui du Pointer. Contrairement à d’autres races, il n’est pas faux arrêteur. L’autorité sur le gibier est une qualité naturelle de la race : lorsqu’il est tendu à l’arrêt, le gibier est toujours devant lui.

L’incertitude dans l’émanation, le doute sur l’arrêt sont un défaut sanctionné en

Field Trial qui pénalise de nombreuses races.

Un de ses grands avantages reconnu de tous est le fait qu’il ne craigne pas la chaleur. Or depuis quelques années il fait de plus en plus chaud dans les périodes des épreuves de Field Trial, surtout en début de saison de chasse et même au-delà, ce qui devrait ramener inévitablement certains chasseurs vers le Pointer.

Photos: JC Piat

Pour lire la suite de l’article (commandez la version papier ou téléchargeable), rendez-vous sur Achat Magazine – Le Magazine du Chien de Chasse N°9

Paratgez le post du magazine du Chien de Chasse