Nourrir la chienne gestante et allaitante

Nourrir la chienne gestante et allaitante

La gestation dure environ deux mois chez la chienne. En règle générale, la chienne porte en son utérus plusieurs fœtus. Ces futurs chiots voient leur développement prénatal se diviser en deux phases : la phase de développement embryonnaire et la phase de développement fœtal.

Le développement fœtal : Première phase de croissance du chiot

C’est durant la phase de développement fœtal, c’est-à-dire vers la 5ème semaine de gestation, soit le dernier tiers de cette dernière, que le changement de régime alimentaire chez la chienne gestante s’impose. Pour quelles raisons ?
Le développement fœtal se déroule du 30ème jour de gestation à la mise bas. A son début, la « construction » des principaux organes (organogénèse) est terminée. Va alors démarrer la première phase de croissance pondérale et staturale du chiot.
En réalité, ¾ de la croissance anténatale s’effectue dans le dernier tiers de la gestation. Durant cette période, les chiots acquièrent 70 à 80% de leur poids de naissance. C’est la raison pour laquelle les conséquences nutritionnelles sur la chienne ne seront que tardives.

Le squelette du fœtus s’ossifie

De façon primitive, le squelette du fœtus est constitué de cartilage. C’est durant le développement fœtal que la minéralisation du squelette se déroule. A 45 jours environ, l’ossification est quasiment terminée. C’est ce qui permet aux éleveurs de compter le nombre de fœtus à la radiographie. Ce phénomène va avoir des conséquences sur les besoins nutritionnels de la chienne, notamment sur les besoins en minéraux.

Le fœtus : de l’eau et de la protéine

Un chiot nouveau-né est constitué de 84 % d’eau, sa matière sèche de 80% de protéines, puisées dans la nourriture de sa mère en fin de gestation. Ses réserves en énergie (glucose et graisses) sont quasi absentes. Il est donc dépendant de sa mère pendant les premières semaines de sa vie.

Les besoins nutritionnels de la chienne en fin de gestation peuvent se résumer en :
– Une augmentation des besoins énergétiques
– Une augmentation des besoins en minéraux
– Une augmentation des besoins en protéines.

Augmentation des besoins énergétiques
Il est essentiel de garder à l’esprit que les besoins énergétiques de la chienne gestante restent inchangés pendant les 5 premières semaines de gestation.

Pour lire la suite de l’article (commandez la version papier ou téléchargeable), rendez-vous sur Achat Magazine – Le Magazine du Chien de Chasse N°13

Paratgez le post du magazine du Chien de Chasse