Vers l'interdiction des colliers de dressage

Vers l’interdiction des colliers de dressage

Les colliers de dressage ont fait leur apparition en France dans les années 1985/1990

Le Magazine du chien de chasse N°16

Je me souviens d’avoir acheté mon premier « Pilal » à cette époque. Les anciens s’en souviendront et se rappelleront l’avoir bien caché au fond du camion à l’abri des regards des clients mais aussi des confrères.

Il faut dire que, l’époque, un instrument barbare qui assommait littéralement les chiens…Quand il marchait !!! La plupart du temps, il était utilisé pour les lièvres et cela s’arrêtait là. Quelques années plus tard, j’achetais mon premier Tri-tronics. C’était tout autre chose : un son buzzer suivi d’une impulsion continue avec des plots de différentes couleurs pour changer le niveau d’intensité. La plus faible était vraiment infime, de l’ordre d’un picotement comme celui d’une pile lorsque vous mettez les électrodes sur la langue…Les anciennes piles, encore pour les anciens !!

Tout le monde s’est alors rendu compte qu’on pouvait parfaitement utiliser cet appareil non plus comme une punition pure et dure mais comme un outil de renforcement des commandements. Une légère impulsion continue, un coup de sifflet et quand le chien revient vous stoppez l’impulsion. Le chien apprend à éteindre tout seul son collier en obéissant à un commandement. On remarquait même que certains chiens très timides avec lesquels il ne fallait surtout pas élever la voix ou lever la main, réagissaient parfaitement aux petites impulsions sans montrer aucun signe de peur ou de panique.

Photos : Thierry Hamon

Pour lire la suite de l’article (commandez la version papier ou téléchargeable), rendez-vous sur Achat Magazine – Le Magazine du Chien de Chasse N°16

Paratgez le post du magazine du Chien de Chasse